Management RH : Comment manager en temps de crise

Manager en temps de crise c’est redonner à la négociation ses lettres de noblesse.


Associer performance économique et sociale n’est déjà pas simple par « beau temps » alors cela devient carrément irréalisable lorsque la conjoncture se complique.
Le management sous tension se doit alors de négocier une pause sociale pour conduire le changement indispensable aux enjeux stratégiques et utile au « bien vivre ensemble ».



Crise : les jeux traditionnels des acteurs sont chamboulés

La crise ou la perception d’une crise agit directement sur les salariés et va modifier leurs attitudes au travail. Les résistances et autres phénomènes de méfiance se multiplient.
Or par définition le management a la responsabilité de mettre en œuvre des solutions correctives pour franchir la passe difficile.

Si crise il y a les obstacles se multiplient :
  • Baisse d’activité
  • Tensions sur les prix
  • Marges de manœuvre réduites
  • Doutes dans l’équipe
  • Appel au leadership
  • Besoin d’accompagnement des salariés dans les phases de renoncement et d’appropriation.

Dès lors le manager gestionnaire ne suffit plus, place au manager leader.

Négocier : une tactique efficace

Mais comment asseoir son leadership sur une équipe dans le doute ?
Pas seulement par la magie du verbe ou la pertinence du plan d’action mais aussi en construisant un accord gagnant – gagnant avec ses salariés

Que ce soit avec votre comité d’entreprise (si plan de réduction des effectifs) ou avec vos délégués syndicaux les opportunités de rechercher un accord existent et doivent être méthodiquement étudiées.

Si la négociation vous garantit une pause ou un répit sur le plan social nul doute qu’il faut jouer à fond cette carte
avec l’idée suivante en tête :
« Avoir les mains libres maintenant pour manoeuvrer à court terme en échange d’engagement sociaux à terme »

D’aucuns penseront que c’est déraisonnable de l’espérer alors que le mécontentement gronde.

Que cela soit difficile, certes, mais cela vaut la peine d’en faire sa priorité tant l’obtention d’un accord social garantit non seulement la pacification interne mais aussi un réel aura au manager.

Par la négociation renouer avec la confiance

En effet qu’est ce qui est en enjeu dans cette affaire ?

Leur statut de représentant et négociateur (organisations syndicales)
La vision du « demain ensemble »
La confiance que vous leur témoignez en les associant à cette recherche de solutions
Et enfin le leadership dont vous faites preuve en allant dans la tempête obtenir le soutien même partiel de vos salariés sur les mesures correctives de réorganisation voire de rupture.

En conclusion négocier en temps de crise c’est du courage, de la lucidité, de l’habilité aussi et forcément beaucoup la conviction que ce soit possible en démontrant ainsi votre leadership… qui ne se voit que par temps difficile.

Nos formations :
Développer la conscience de soi
Booster la créativité de votre équipe
Entretien annuel
Devenir manager de proximité
Manager communicant

Dominique DUBREUIL