Les solutions d'Halliantis RH pour vos formations


Management : Définir les conditions de suivi pour atteindre les objectifs

Difficile de manager une équipe ou un projet sans définir les conditions de suivi


Les conditions de suivi auxquelles nous nous référons sont obligatoirement formalisées, c'est-à-dire planifiées. En effet, nous avons vu qu’il ne suffit pas de définir un objectif pour qu’il soit atteint. Il en va de même pour le plan d’actions. Il est essentiel de se fixer des points de rencontre, plus ou moins espacés en fonction de l’importance du plan d’actions et de la maturité professionnel du collaborateur. Un expert, avec qui on privilégiera un mode délégatif, n’a pas besoin des mêmes conditions de suivi qu’un débutant. La compétence est un critère permettant de mesurer l’autonomie du collaborateur et la motivation en est un autre. Il est nécessaire d’adapter les modalités de suivi en fonction de la motivation du collaborateur. Vous le savez, la confiance n’exclue pas le contrôle et le contrôle est un acte de management incontournable. Il n’y a pas de débat sur le fond ( !) en revanche, il y a souvent débat sur la forme (c'est-à-dire, la manière de mener les échanges).



(*) En termes savants, on peut dire que l’action organisée en vue d’atteindre un but est toujours systémique. Une fois le but posé et les moyens en place, tout est affaire de guidage, donc de feed-back. Les résultats guident l’action et le feed-back influence les résultats à venir. Sans entretien de suivi, le management peut rapidement se réduire à « un ensemble de dispositifs normatifs de contrôle a postériori ».

Les entretiens de suivi doivent être organisés, formalisés et récurrents. Ils permettent un suivi de l’activité (au sens large) et offrent une bonne garantie quant à la réalisation de l’atteinte des objectifs. Là encore, il est temps de lutter contre une autre idée reçu : « les entretiens individuels avec les managers n’intéressent pas les collaborateurs. » Au contraire, ces entretiens (rares) sont vécus comme des moments privilégiés. Si ce n’est pas le cas avec votre équipe, il est souhaitable d’en connaître les causes. Lors de vos entretiens de suivi, vous pouvez aussi appliquer quatre règles d’or, trop RAREment mises en œuvre :
- Recherche de faits
- Abstraction de tous ressentiments personnels
- Refus de prendre des décisions arbitraires
- Explications des décisions pour donner du sens

Du plan d’actions à l’atteinte des objectifs : davantage un parcours du manager qu’un parcours du combattant. Enfin, rappelez-vous, ne regarder que les résultats, c’est piloter le passé sur lequel on ne peut agir.

(*) Pour aller plus loin, vous pouvez lire « manager par les objectifs » - Dunod – Gisèle Commarmond et Alain Exiga et « Manager par les sens » - Les clés de l’implication au travail – David Autissier et Frédéric Watheux – Eyrolles ».