Les attitudes d'écoute




Les attitudes d'écoute
Lors d’un entretien, la pratique de l’écoute active est essentielle.

L’écoute active suppose une totale disponibilité de votre part et l’absence totale de jugement. La meilleure technique pour tester ses capacités d’écoute active consiste à reformuler ce qui a été dit.

Il existe différentes formes d'écoute :
- Jugement (une tendance à juger le point de vue de l'autre)
- Décision (une tendance à décider à la place de l'autre)
- Interprétation (une tendance à déformer les propos)
... qui démontrent une écoute sélective.

- Conseil (une tendance à faire à la place de l'autre, à proposer son aide systématiquement)
- Enquête (une tendance à questionner sous la forme d'un interrogatoire)
... et surtout l'attitude dite de compréhension ou empathique.


Pour être en attitude d'écoute empathique, il est nécessaire de se positionner dans un rapport de réciprocité.

Les obstacles à l'écoute active les plus courants sont :
La volonté de discuter point par point tous les propos de son interlocuteur
La volonté d'entretenir un rapport de force
Le manque d’intérêt porté au sujet abordé ou à son interlocuteur
L'environnement bruyant ou non adapté à la situation