Les solutions d'Halliantis RH pour vos formations


Financer un parcours de professionnalisation


Les périodes de professionnalisation peuvent être financées par l’OPCA de la branche selon des modalités qui varient d’un OPCA à un autre.

A vrai dire, les priorités sont définies par les CPNE qui orientent leurs réflexions dans un but de prospective. L’OPCA étant chargé de faire appliquer les directives et de vérifier que les entreprises répondent aux critères exigés.



Des disparités importantes

L’OPCA des entreprises du médicament (LEEM) finance 9 € de l’heure pour des formations théoriques en salle et 17 € pour des formations pratiques se déroulant dans l’entreprise (voir modalités précises dans l’accord). La durée maximale de prise en charge est de 1800 heures.

L’OPCA des Industries et Métier de la Métallurgie (UIMM) finance jusqu’à concurrence de 32 € de l’heure/stagiaire les actions de formation. Le montant des actions d’évaluation peut être pris en charge jusqu’à hauteur de 400 € et la prise en charge des actions de certification peut aller jusqu’à 457 € selon le CQPM .

L’OPCA FAFIEC (SYNTEC) prend en charge l’accompagnement et la formation sur la base des forfaits horaires suivants : de 100 à 300 heures : 50 €, de 301 à 600 heures : 40 €. En cas d’utilisation du DIF en dehors du temps de travail, dans la limite de 80 heures par an : 10 €. La durée des périodes de professionnalisation ne peut être inférieure à 100 heures, ni supérieures à 600 heures. L’exercice de la fonction tutorale n’est pas pris en charge par l’OPCA.

L’AUVICOM finance 20 € de l’heure si minimum de 90 heures de formation en dehors du poste de travail, si suivi par tuteur et pour liste précise de CQP.

Le FAFIH finance à hauteur de 9,15 € de l’heure avec un minimum de 35 heures de formation formelle.

Autre exemple de prise en charge : ADEFIM

Evaluation pré-formative :
Forfait de 200 € (avec durée minimum 3 H 30) ou 400 € (pour les publics mentionnés aux tirets 1 à 4 ci-dessus et lorsque la durée est ≥ à 7 H.)— Ou dans le cas d’un bilan de compétence : prise en charge au titre du DIF ou du plan de formation.

Parcours de formation : jusqu’à 80% des coûts pédagogiques réels dans la limite de 32 € HT par heure et par stagiaire— éventuellement prise en charge de la rémunération correspondant :
d’une part à 1/10ème de la durée de la formation réalisée— d’autre part à 25% des heures réalisées au-delà de la franchise d’heures hors temps de travail non indemnisées (50 ou 100 heures).

Passage des épreuves de certification : Forfait de 305, 381 ou 457 € HT selon le CQPM

le cas échéant , prise en charge des actions d’accompagnement de validation des acquis de l’expérience dans la limite de 61,30 Euros de l’heure/stagiaire et de 24 heures par salarié