Les solutions d'Halliantis RH pour vos formations


Emploi des seniors : Un catalogue des bonnes pratiques


Xavier BERTRAND, Laurent WAUQUIEZ et Nicole NOTAT, présidente de Vigeo, ont lancé mardi 4 novembre une opération visant à diffuser dès 2009 une batterie de "bonnes pratiques" des entreprises pour l'emploi des seniors.



Extrait : kiosque.bercy.gouv.fr

Entourés des représentants des onze premières entreprises volontaires (Adecco, Areva, Axa, Cofidis, EADS, La Poste, L'Oréal, O2, Siemens, Thalès et Vinci), Xavier BERTRAND et Laurent WAUQUIEZ ont évoqué une "démarche pragmatique et pratique. Nous avons souhaité, en lien avec Vigeo et des entreprises qui ont accepté de jouer le jeu, mettre en avant les bonnes pratiques sur l'emploi des seniors car ce n'est pas seulement une pénalité dans la loi qui va faire bouger les choses", a déclaré le secrétaire d'État chargé de l'Emploi, Laurent WAUQUIEZ.

Un catalogue des bonnes pratiques

L'agence VIGEO apportera son expertise en matière d'audits sociaux. "D'ici début 2009 sera ainsi réalisé un catalogue des bonnes pratiques dans lequel les entreprises et les partenaires sociaux vont pouvoir piocher", a précisé Laurent WAUQUIEZ lors de la conférence de presse. Ce cahier des bonnes pratiques devrait permettre d'aider les entreprises pour lutter contre la discrimination à l'embauche et au sein de l'entreprise, sachant que "les seniors font partie des catégories les plus exposées", a rappelé Nicole NOTAT.

La présidente de Vigeo précise que cette démarche incitative pour l'emploi des seniors est d'autant plus essentielle en période de crise, où "la tentation de faire des quinquagénaires la variable d'ajustement de l'emploi risque de revenir". Elle ajoute que les audits seniors "se font sur la base du volontariat des entreprises" et "donnent de la crédibilité à la communication des entreprises".

Le ministre du Travail, Xavier BERTRAND a rappelé par ailleurs qu' "il faudra discuter de l'emploi des seniors dans toutes les entreprises en 2009, notamment des conditions de travail, de la formation, de la rémunération, et les entreprises qui auront refusé de le faire seront sujettes à une pénalité à partir de 2010".