Les solutions d'Halliantis RH pour vos formations & accompagnements

La charte managériale


Une charte de management contribue au développement de la culture managériale et à l’alignement des pratiques, des rites, des actes et des valeurs.



La charte de management : un outil pour aligner les pratiques managériales

Les meilleures stratégies ne valent qui si elles sont relayées par l’ensemble de la chaîne managériale. C’est un de mes principes d’actions. La notion d’alignement peut paraître péjorative, directive voire désuète à une époque ou l’adaptabilité, l’autonomie, et l’agilité sont érigées en dogme par les experts économiques.

L’alignement ne doit pas être perçu comme une volonté de « ne vouloir voir dépasser aucune tête ». L’alignement doit être davantage compris dans le sens de calquer, de partager des pratiques et des valeurs sur un outil de référence.


Qu’est-ce qu’une charte de management ?

Au sens strict, une charte est un acte juridique signé par plusieurs acteurs pour définir un objectif et parfois des moyens communs. La notion de signature est essentielle et nous y reviendrons ultérieurement. Une charte regroupe un ensemble de lois, de principes, de « droits et de devoirs » et de règles fondamentales.

Une charte de management est un document à usage interne qui regroupe les fondamentaux et les valeurs communes à l’ensemble des managers. La charte de management guidera certains actes de management en leur donnant du sens voire en les légitimant. La charte de management guidera les nouveaux managers en leur donnant quelques repères. Une charte de management permet de s’accorder sur un langage et des pratiques communes. Elle exprime des lignes directrices, elle est en lien directe avec la culture de l’entreprise et doit être fidèle aux pratiques en vigueur.

Elle doit devenir un outil de référence à l’usage de l’ensemble des « encadrants » de l’entreprise mais aussi devenir un outil de communication interne accessible à l’ensemble des collaborateurs. La charte de management est un des outils sur lesquels nous nous appuyons lors de nos interventions.

Comment éviter qu’une charte de management ne termine au fond des tiroirs ou ne soit mise en pratique que par quelques managers légalistes ?

Il faut respecter au minimum cinq principes :
1/ Elle doit être portée et, idéalement initiée, par la Direction Générale.
2/ Elle doit obligatoirement concerner l’ensemble de la chaîne managériale.
3/ Elle doit être signée par chaque manager. Signer, c’est attester sa validité et approuver son contenu. Signer, c’est s’engager. S’engager, c’est appliquer !
3/ Elle doit être présentée, expliquée de façon à ce que les managers se l’approprient.
4/ Elle doit être revisitée chaque année pour coller aux réalités du terrain.

A l’image de l’entreprise, une charte de management est unique même si l’on retrouver des parties communes à plusieurs entreprises.

Quelles méthodes pour élaborer une charte managériale

1/ Créer un groupe de travail interne et nommer un chef de projet. Cette option permet une plus forte appropriation de la charte.

2/ Faire appel à des consultants externes. Exemple : organiser un séminaire de type "team building" pour la définir.

3/ Mixer les deux premières méthodes ! Solution la plus fréquente.

4/ Faire un copier/coller d'une charte entreprise trouvée sur interne ! Solution la moins fréquente pour des raisons évidentes.