La rédaction d'une appréciation




Privilégiez l'utilisation

La rédaction d'une appréciation
* les adverbes comme ainsi, ensuite, aussi, alors, toutefois placés en début de phrase jouent un rôle de coordination, d’enchaînement

* des verbes d’action. C’est le meilleur moyen de décrire un fait donc d’éviter d’exprimer une opinion

* le temps passé qui indique que l‘action est terminée et impossible à modifier. De plus, le temps passé ne préjuge pas de l’avenir

* du je

* le prénom ou le nom de l’évalué au pronom « il ». Dans ce domaine, il faut aussi tenir compte des * usages de l’entreprise.

* des phrases simples, claires et factuelles

* un style positif

Quelques conseils

* Avant de commencer votre rédactionnel, dressez une liste des mots-clés et des idées à développer sans chercher, systématiquement, à faire des phrases

* Hiérarchisez vos idées et ne retenez que les faits significatifs

* Après relecture, faites la synthèse de vos idées et ne retenez que l’essentiel en restant concentré sur le but et le sens que vous souhaitez donner à l’appréciation globale

* Donnez des informations factuelles. Comme nous l’avons déjà vu, vos appréciations ne doivent pas exprimer vos opinions

* Argumentez (dans le sens justifier) vos réflexions et vos propos. Repère : Si cela vous semble difficile, c’est que vous ne vous appuyez pas suffisamment sur des faits (mais probablement sur vos opinions, ressentis voire "a priori" vis-à-vis de l’évalué)

Evitez l'utilisation

* d’opinions

* des adverbes de quantité de type assez, beaucoup, peu, encore, suffisamment, passablement, moyennement qui sont vagues et imprécis

* des adverbes de temps : Rapidement, prochainement, bientôt … qui sont vagues et imprécis

* les termes vagues, ambigus ou neutres

* le style télégraphique

* des initiales (pour identifier le collaborateur)

* des adjectifs comme : bon, sérieux, satisfaisant, intéressant … du style bon travail

* des adjectifs comme : insuffisant, difficultés … sans précisions complémentaires argumentées

* des adjectifs comme : moyen, honorable, juste … qui laissent la porte ouverte à toutes les interprétations

* du temps présent qui exprime un espace temps en devenir voire indéterminée. De plus, il sous-tend la répétition de l’action